Réduction de la vulnérabilité du bâti à usage d’habitation

Vous souhaitez bénéficier d’un diagnostic de vulnérabilité :

Vous êtes un chef d’entreprise, agriculteur ou gérant d’établissement public ou camping…

  • Veuillez contacter directement le Syndicat Mixte afin qu’un agent puisse vous apporter les renseignements sur les modalités de la démarche qui vous correspond.

Vous êtes un particulier…

  • Veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

OU

  • Veuillez contacter directement le Syndicat Mixte.

Vous êtes un particulier,

Diagnostic de vulnérabilité aux inondations des bâtis à usage d'habitation

Les mesures de réduction de la vulnérabilité, définies suite à un diagnostic, peuvent bénéficier d’aides financières, jusqu’à 80% pour les bâtis à usage d’habitation. Concernant les activités économiques (exploitant agricole et entreprise) certaines mesures de réduction de vulnérabilité sont aussi éligibles aux aides de l’Etat. Vous trouverez en bas de page « l’Arrêté du 23 novembre 2021 établissant la liste des types de travaux de réduction de la vulnérabilité aux inondations éligibles au fonds de prévention des risques naturels majeurs, dans le cadre d’un programme d’action de prévention des inondations. »

Pour plus d’information :

 

PAPI Axe 5 : Réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens

FA5-1 Réduction de la vulnérabilité des habitations

Description de l’action :

L’analyse des enjeux fait état de 800 bâtiments à usage d’habitation impactés dès une crue quinquennale, et jusqu’à 2 700 bâtiments pour une crue centennale. Près de 90% de ces bâtiments se situent dans des hauteurs d’eau égales ou inférieures à 80 cm, tandis que 80% des habitations comportent un étage.

Un objectif de 300 diagnostics sur les 5 dernières années du PAPI est fixé, soit 60 diagnostics par an en moyenne. Ce chiffre correspond à environ la moitié des habitations exposées à des hauteurs d’eau égales ou inférieures à 80 cm.

Une fois ces diagnostics réalisés, il sera proposé de mettre en place un guichet unique de réception des dossiers de financement des particuliers, qui sera traité par le prestataire du SMBVG. En fonction de leur éligibilité, les demandes seront transmises aux services de l’Etat pour participation financière aux travaux et mesures de mitigation tel que défini dans l’Arrêté précité.

Enfin, le SMBVG assurera un suivi de la mise en œuvre des travaux de mitigation par les particuliers volontaires.

Objectifs :

  • Etablir un diagnostic de la vulnérabilité des enjeux de type habitation ;
  • Définir les mesures de réduction de la vulnérabilité des bâtiments les plus sensibles ;
  • Accompagner les particuliers dans la recherche de financements pour la mise en œuvre des mesures.

Avancement de l’action :

 

Budget prévisionnel de l’action :

465 000 € HT Pour la partie diagnostics

3 750 000 € HT Pour la partie réalisation des mesures de réduction de la vulnérabilité

FA5-2 Réduire la vulnérabilité des campings et des établissements publics

Description de l’action :

Le territoire du PAPI complet du Gapeau comprend 26 campings. Dès une Q5, 10 d’entre eux sont déjà impactés, parfois à 100% par des inondations. Pour une Q100, ce sont 19 campings qui seraient impactés, dont 13 à 100 %. Les montants des dommages pour ces campings situés principalement à Hyères, mais également à Méounes-lès-Montrieux et Belgentier sont compris entre 8 et 29 millions d’euros, ce qui en représente l’une des principales sources de dommages dus aux inondations.

La présente action vise de manière globale à réduire la vulnérabilité des campings et à améliorer la sécurité de ses occupants. Cette action devra nécessairement être menée en deux temps :

  • Rencontre du gestionnaire du camping et réalisation d’un premier audit de vulnérabilité face au risque inondation,
  • Réalisation d’un exercice d’évacuation/mise en sécurité des occupants avec test des schémas d’alerte.

Dans le même temps, le territoire du PAPI Gapeau comprend 23 établissements publics impactés dès une Q5, et 62 impactés pour une Q100. Parmi ces établissements on compte des sites de gestion de crise, des établissements scolaires et hospitaliers.

La présente action visera à réaliser des diagnostics de vulnérabilité dans ces établissements afin de leur fournir des préconisations de mesures structurelles et/ou organisationnelles pour mettre en sécurité leurs occupants et améliorer le délai de retour à la normale après inondation du bâtiment.

Objectifs :

  • Réduire les dommages potentiels dus aux inondations dans les campings et ses infrastructures, ainsi que dans les bâtiments recevant du public ;
  • Améliorer les dispositifs d’alerte, d’évacuation, de mise en sécurité, de sensibilisation des campings et établissements publics, en cohérence avec les dispositifs communaux (PCS) ;
  • Appuyer les campings pour une meilleure prise en compte du risque inondation dans leur cahier de prescription.

Avancement de l’action :

Le SMBVG lancera cette action ultérieurement.

Budget prévisionnel de l’action :

70 000 € HT

FA5-3 Réduire la vulnérabilité auprès des entreprises

Description de l’action :

Le territoire du Gapeau comprend près de 950 entreprises situées dans des zones inondables par débordement de cours d’eau, par ruissellement ou par submersion marine. Plus de 60 d’entre elles sont impactées dès une crue quinquennale, et près de 200 pour une crue centennale.

Les dommages aux entreprises représentent une part importante des dommages dus aux inondations. Le diagnostic approfondi du territoire a permis d’exposer les secteurs pour lesquels la part des dommages économiques est importante. Il s’agit principalement des communes de Solliès-Pont, Hyères-les-Palmiers, Cuers ou Méounes-lès-Montrieux.

La démarche proposée vise à sensibiliser les acteurs économiques sur le risque inondation auquel ils sont soumis et à définir ainsi leur « taux de vulnérabilité ». Elle doit permettre ensuite de guider au mieux le chef d’entreprise dans des démarches de réduction de la vulnérabilité, alliant amélioration des dispositifs d’alerte, organisationnelles, assurantielles, et mise en œuvre de mesures structurelles.

Objectifs :

  • Sensibiliser les acteurs économiques à la gestion du risque inondation ;
  • Définir les mesures de réduction de la vulnérabilité des activités les plus sensibles ;
  • Accompagner les chefs d’entreprise dans la recherche de financements pour la mise en œuvre des mesures.

Avancement de l’action :

Ce 12 juillet 2022, un conventionnement opérationnel a été créé entre le SMBVG et la CCI du Var. Il permet au SMBVG de bénéficier des prestations de la CCI du Var dans le cadre de son Parcours Prévention Inondations. Ce parcours propose aux entreprises du territoire d’évaluer leur vulnérabilité face aux inondations, obtenir des conseils sur la mise en place d’actions concrètes de mitigation et d’identifier des équipements stratégiques pour les protéger. Vous pouvez consulter le site de la CCI du Var pour en savoir plus : https://www.risques-inondations.fr/83.

L’ensemble de cette prestation est prise en charge financièrement par le SMBVG. Vous pouvez vous inscrire dès à présent en contactant le Syndicat Mixte au 04 98 16 36 00 ou à contact@smbvg.fr.

Budget prévisionnel de l’action :

89 500 € T.T.C

FA5-4 Réduction de la vulnérabilité des acteurs agricoles

Description de l’action :

3 000 hectares de zones agricoles sont situés dans le périmètre inondable du bassin versant du Gapeau. De nombreuses exploitations sont donc concernées par le risque d’inondation, aussi bien sur leur foncier exploité, que sur leurs bâtiments d’exploitation ou d’habitation.

Les dommages subis lors d’une inondation peuvent mettre en péril l’avenir d’une exploitation. Il est donc primordial pour les exploitants de connaitre le risque auquel ils sont exposés mais aussi quels sont les moyens de réduire cette vulnérabilité.

La démarche proposée vise à sensibiliser les exploitants agricoles sur le risque inondation auquel ils sont soumis, les alerter sur les aménagements de leurs bâtiments ou l’acquisition de matériels pouvant réduire ce risque et communiquer largement sur ces mesures de réduction de la vulnérabilité, via une plaquette de communication.

Objectifs :

  • Sensibiliser les exploitants à la gestion du risque inondation ;
  • Définir les mesures de réduction de la vulnérabilité à mettre en œuvre au sein des exploitations ;
  • Communiquer largement sur la réduction de la vulnérabilité.

Avancement de l’action :

Ce 25 mai 2022, un marché a été contracté entre le SMBVG et la Chambre d’Agriculture du Var. Le Syndicat Mixte missionne la Chambre d’Agriculture pour communiquer largement aux acteurs du monde agricole et développer une culture du risque inondation à l’échelle du territoire. Le but étant de sensibiliser ces acteurs au risque inondation afin qu’ils puissent prendre des dispositions en cas de période de crise. En outre, le SMBVG a commandé la réalisation de diagnostics de réduction de vulnérabilité auprès d’exploitations agricoles. L’objectif est de mesurer la vulnérabilité de l’exploitation, ses employés et ses biens face aux inondations et définir des mesures de mitigation adaptées. Un nombre limité de 10 diagnostics a été prévu.

Vous êtes exploitant et vous souhaitez bénéficier de cette prestation, vous pouvez vous inscrire dès à présent en contactant la Chambre d’Agriculture du Var ou en vous rapprochant du Syndicat Mixte au 04 98 16 36 00 ou à contact@smbvg.fr. L’ensemble de cette prestation est prise en charge financièrement par le SMBVG.

Budget prévisionnel de l’action :

15 500 T.T.C