Surveillance et prévision

PAPI Axe 2 : Surveillance, prévision des crues et des inondations

FA2-1 Pérennisation de la station hydrométrique de Ste-Eulalie

Description de l’action :

Le seuil de Ste-Eulalie, situé sur le Gapeau et sur la commune d’Hyères-les-Palmiers fait partie des seuils prioritaires situés sur des cours d’eau classés en liste 2 et devant donc être mis en conformité dans les 5 ans à compter de la date de publication de l’arrêté de classement (19 juillet 2013).

Ce site est particulièrement stratégique d’un point de vue de la prévision des crues. En effet, une station hydrométrique du réseau national de vigilance VIGICRUES est installée à l’amont immédiat du seuil. Une intervention lourde sur le seuil pourrait avoir un impact sur le fonctionnement de la station hydrométrique et les données acquises depuis son installation en 1961. La station joue également un rôle primordial dans la gestion de crise pour la ville d’Hyères (évacuation du quartier de l’Oratoire notamment).

Face à ces incertitudes et à l’impact éventuel des travaux menés sur le seuil de Ste-Eulalie, il est proposé d’intégrer au PAPI Gapeau une action visant à déplacer la station hydrométrique actuelle.
Ce déplacement comprendra nécessairement des études préalables (prospection de site, faisabilité technique, avantprojet) et des travaux, sous réserve d’identifier un site de substitution pertinent.

Objectifs :

  • Pérenniser le fonctionnement de la station hydrométrique de Ste-Eulalie ;
  • Maintenir la qualité du service de prévision des crues à travers l’outil VIGICRUES.

Suivi de l’action :

 

Budget prévisionnel de l’opération :

35 000 € HT

FA2-2 Assurer la pérennité des station hydrométriques du SMBVG

Description de l’action :

Le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Gapeau a installé en 2016 trois stations hydrométriques sur les communes de Signes (Gapeau), La Crau (Gapeau) et Pierrefeu-du-Var (Réal Martin).

Ces stations ont un double objectif :

  • suivre les niveaux des cours d’eau en période d’étiage,
  • suivre les niveaux des cours d’eau en période de crue et, par dépassement de seuils d’alerte, avertir le SMBVG du risque potentiel d’inondation.

Le bon fonctionnement de ces stations nécessite une maintenance :

  • préventive, avec un entretien régulier des équipements et un contrôle de leur bon fonctionnement. Cela s’établit sous la forme d’intervention semestrielle chaque année,
  • curative consistant en la remise en état de marche des stations suite au constat d’un fonctionnement anormal ou d’un dysfonctionnement avéré par le SMBVG ou le prestataire.

Le contrat de maintenance est reconduit tacitement chaque année avec le prestataire ayant procédé à l’installation des stations hydrométriques : CENEAU.

La présente action vise à poursuivre sur la durée du PAPI la maintenance des trois stations hydrométriques du Gapeau.

Objectifs :

  • Pérenniser le fonctionnement des 3 stations hydrométriques du SMBVG ;
  • Garantir le bon fonctionnement des stations (acquisition/mesure, transfert vers le superviseur, lecture des mesures sur le superviseur, alerte en cas de dépassement de seuil) sur la durée du PAPI complet.

Budget prévisionnel de l’opération :

24 000 € HT

FA2-3 Mutualiser les données pour améliorer la prévision des crues

Description de l’action :

Le territoire du Gapeau comprend plusieurs acteurs travaillant sur la prévision des crues, le suivi des cours d’eau et des phénomènes climatiques :

  • le Service de Prévision des Crues (SPC) Méditerranée-est notamment sur les tronçons du réseau national du service d’information sur le risque de crues VIGICRUES,
  • la DREAL PACA, propriétaire et gestionnaire des quatre stations de mesure du réseau national,
  • le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Gapeau (SMBVG), propriétaire et gestionnaire de trois stations hydrométriques,
  • le prestataire du SMBVG pour la veille hydrométéorologique et l’aide à la décision aux communes.

La présente action vise à optimiser la prévision des crues du Gapeau et de ses affluents en croisant et en exploitant les données, modèles et expertises de chacun des acteurs précités, et en animant un groupe de travail constitué de représentants du SPC, de la DREAL et du SMBVG (dont son prestataire sur la veille hydrométéorologique). Le SMBVG animera les groupes de travail mais ne fait pas de prévision. Ce groupe de travail pourra également associer des acteurs de la gestion de crise inondation : SDIS, Préfecture, DDTM, services communaux et intercommunaux,…

Objectifs :

  • Optimiser la prévision des crues du Gapeau et de ses affluents par l’exploitation des outils disponibles ;
  • Animer un réseau d’experts et de prévisionnistes.